crypte


crypte

crypte [ kript ] n. f.
cripte XIVe; lat. crypta; cf. grotte
ICaveau souterrain servant de sépulcre dans certaines églises. hypogée. La crypte de la basilique de Saint-Denis contient les restes des derniers Bourbons.
Archit. Chapelle souterraine (souvent plus ancienne que l'église sous laquelle elle se trouve).
IIAnat. Cavité de forme irrégulière à la surface d'un organe. Cryptes intestinales.

crypte nom féminin (latin crypta, du grec kruptê) Espace construit, enterré ou non, ménagé sous une église, ou sous le chœur d'une église, pour y conserver des corps de martyrs, des reliques (Flavigny-sur-Ozerain [VIIIe et IXe s.], St-Germain d'Auxerre [IXe s.], Saintes, Chartres, etc.). Partie souterraine d'un édifice abritant souvent un dépôt précieux. Chez les Romains, galerie longue et étroite, construite au rez-de-chaussée et recevant le jour d'une suite de fenêtres étroites, pratiquées dans un des deux murs latéraux. Cavité de certains organes (amygdale, intestin, etc.), des feuilles des plantes des régions arides, contenant des poils et/ou des stomates et ralentissant l'évaporation.

crypte
n. f. Caveau construit au-dessous d'une église.
Chapelle souterraine dans une église.

⇒CRYPTE, subst. fém.
I.— Endroit caché.
A.— Caveau souterrain construit sous une église et servant généralement de sépulcre. Sous l'église romane se trouve la crypte romane (FLAUB., Champs et grèves, 1848, p. 281). Ces échos profonds de crypte (SAINT-EXUP., Citad., 1944, p. 595) :
1. À Saint-Denis pour revoir les tombeaux. Dans le froid et l'obscurité de la crypte, ces gisants couchés les uns à côté des autres produisent un effet extraordinaire.
GREEN, Journal, 1935-39, p. 195.
P. ext. Caveau souterrain. À droite et à gauche s'ouvraient dans le roc deux petites cryptes ou chambres remplies de figurines funéraires en terre émaillée (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 172). Au-dessous de l'Acropole mycénienne, on mène les voyageurs dans une crypte saisissante de force et de grandeur, dite le Trésor d'Atrée (BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p. 158).
B.— P. anal. Cavité naturelle obscure et d'accès difficile. Une odeur d'humidité annonça la forêt; en effet, immédiatement, on entra sous une crypte végétale (MORAND, Bouddha, 1927, p. 9) :
2. La lumière du fanal, quoique insuffisante, permit cependant à l'ingénieur de s'avancer, en suivant la paroi de droite de la crypte. Un silence sépulcral régnait sous cette voûte, ...
VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 595.
Spéc., ANAT. Petite cavité située dans l'épaisseur des téguments ou des membranes muqueuses. Cryptes amygdaliennes, pilifères, sensorielles, stomatifères, synoviales. Les chapeaux mâles ont un bord à peine lobé; leur surface supérieure est creusée de cryptes qui logent chacune une anthéridie ovoïde, donnant un grand nombre d'anthérozoïdes (PLANTEFOL, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 205).
C.— P. métaph. Partie la plus intérieure de l'âme et la plus difficile à pénétrer. Marchenoir descendit dans les cryptes les plus ténébreuses de sa conscience (BLOY, Désesp., 1886, p. 95). En laissant l'imagination errer dans les cryptes de la mémoire, on retrouve sans s'en apercevoir la vie songeuse menée dans les minuscules terriers de la maison, dans le gîte quasi animal des rêves (BACHELARD, Poét. espace, 1957, p. 134).
II.— ENTOMOL. Insecte (ordre des Hyménoptères) à antennes longues et grêles, à thorax épineux, à abdomen pédonculé et vivant dans les œufs des autres insectes ou le corps des pucerons.
Rem. Attesté (gén. comme subst. masc.) à partir de BESCH. 1845.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 2e moitié XIVe s. cripte (JEH. DES PREIS, Geste de Liège, 5054 ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 503); 1610 crypte (P. COTON, Institution catholique, II, p. 12 ds R. Philol. fr., t. 43, p. 123). Empr. au lat. class. crypta « crypte, caveau » lui-même empr. au gr. postclass. « voûte souterraine », v. grotte. Fréq. abs. littér. :223. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 289, b) 468; XXe s. : a) 339, b) 246. Bbg. Archit. 1972, p. 142.

crypte [kʀipt] n. f.
ÉTYM. XIVe, cripte; lat. crypta « souterrain ». → Grotte.
———
I Cour. Caveau souterrain servant de sépulcre dans certaines églises. Cimetière (souterrain), hypogée. || La crypte de la basilique de Saint-Denis contient les restes des derniers Bourbons. || Visiter une crypte. || Le silence et l'obscurité d'une crypte. || « Il avait cherché les âmes des anciens morts dans les cryptes… » (→ Recommençant, cit.).
Chapelle souterraine (souvent plus ancienne que l'église sous laquelle elle se trouve).
1 (…) l'angoisse vous reprenait si (…) l'on atteignait les ruines isolées de la chapelle et si l'on pénétrait, en dessous, par une porte de cave, dans une crypte. Celle-là datait du onzième siècle. Petite, trapue, elle élançait sous une voûte en cintre des colonnes massives à chapiteaux sculptés de losanges (…)
Huysmans, Là-bas, VIII, p. 115.
1.1 Derrière la façade intacte de la cathédrale s'étendait la nef, éventrée comme celle des églises espagnoles de la guerre civile, mais emplie des ruines cosmogoniques des tremblements de terre. Au milieu, l'escalier d'une crypte. Et la crypte à peine plus haute que ma tête, avec des cierges qui semblaient fichés dans la terre, un crucifix invisible, et un seul Indien qui priait en tenant par la main un enfant aussi petit que celui que j'avais vu errer entre les lueurs du sanctuaire du marché.
Malraux, Antimémoires, Folio, p. 74-75.
Par ext. Local souterrain (généralement secret), d'un édifice. || Crypte d'un château.
Figuré :
2 La salle bouillonnante pleine de cris, de sanglots, d'éclats de rires, n'est plus qu'une crypte silencieuse peuplée d'ombres ?
Bernanos, les Grands Cimetières sous la lune, p. 145.
Par métaphore. || La crypte, les cryptes de l'âme, de la mémoire.
———
II Didact.
1 Anat. Cavité de forme irrégulière à la surface d'un organe. Follicule. || Cryptes amygdaliennes, stomatifères. || « Les requins (ont la) peau couverte de (…) cryptes sensorielles (qui) leur permet(tent) de détecter de très loin les effluves et les mouvements de tout ce qui pourrait devenir une proie » (le Figaro, 14 juil. 1973).
2 (1845, Bescherelle). Zool. (Vx). Insecte (Hyménoptères) parasite des œufs d'autres insectes ou du corps des pucerons.
DÉR. Crypter, cryptuaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crypte — CRYPTE. s. f. Lieu souterrain où l on enterre les morts dans certaines Églises …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Crypte — Pour les articles homonymes, voir Crypte (homonymie). Crypte de la basilique Saint Sernin de Toulouse Une crypte est un des éléments constitutifs des …   Wikipédia en Français

  • crypte — (kri pt ) s. f. 1°   Caveau souterrain, servant de sépulcre dans certaines églises. •   Les premières cryptes ou grottes ont été taillées dans le roc ou maçonnées sous le sol, pour cacher aux yeux des profanes les tombeaux des martyrs ; plus tard …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CRYPTE — s. f. Lieu souterrain où l on enterre les morts dans certaines églises. CRYPTE, en termes d Anatomie, se dit de Petits corps arrondis ou lenticulaires, creux, situés dans l épaisseur de la peau ou des membranes muqueuses, et destinés à sécréter… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRYPTE — n. f. église souterraine où l’on a quelquefois enterré les morts. La crypte du Panthéon. Il désigne aussi l’église souterraine qui supporte l’église apparente. En termes d’Anatomie, il se dit de Petits corps arrondis ou lenticulaires, creux,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Crypté — Cryptographie La machine de Lorenz utilisée par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale pour chiffrer les communications militaires de haut niveau La cryptographie est une des disciplines de la cryptologie s attachant à protéger des… …   Wikipédia en Français

  • crypte — nf. kripta (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Crypte Des Capucins — Eglise des capucins avec à droite l entrée de la crypte …   Wikipédia en Français

  • Crypte des capucins — Eglise des capucins avec à droite l entrée de la crypte …   Wikipédia en Français

  • Crypte de Saint-Girons — Présentation Culte Catholique romain Type Crypte Début de la construction …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.